Visites aux proches vulnérables – Interview pour QueChoisir

J’ai eu le plaisir d’être interrogé par l’UFC Que Choisir à propos de la possibilité des visites aux proches vulnérables dans le cadre du confinement.

Pour rappel, cette possibilité a été prévue à l’article 3 du décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire : “Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants”.

Toute infraction à ces règles est sanctionnée d’une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1.500 euros en cas de récidive.

L’article est à lire en ligne:Visite à un proche âgé – Un flou qui laisse trop de place à l’arbitraire