Le cabinet a été interrogé par le journal la Croix sur l’action de groupe lancée par plusieurs ONG contre les contrôles au faciès. Amnesty international a déposé une action à l’encontre de trois ministres pour faire cesser pour faire constater – et cesser la pratique des « contrôles d’identité discriminatoires ».  L’action s’appuie notamment sur un rapporteur du Défenseur des droits.

Lien vers l’article: Contrôles au faciès : six ONG mettent en demeure l’État