Le cabinet a été interrogé à propos de l’affaire “sciencesPorcs” où des étudiantes et des étudiants ont relayés des cas d’agressions sexuelles et de harcèlement restés impunis. Nous sommes notamment revenue sur l’absence de procédure disciplinaire engagée et sur l’obligation de confidentialité imposée  dans une affaire à une étudiante.

 

Lien vers l’article : #SciencesPorcs : une étudiante victime de blagues sexistes dénonce la loi du silence à Sciences Po Aix